Mekbrun

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 13 juillet 2008

Régressions

Pour Nicolas Sarkosy, président de ­toutes les régressions sociales, une politique est engagée, une politique de blocage de fait des salaires et pensions, de démantèlement de la Fonction publique, de l’Education nationale, et des autres services publics (hôpital, Poste, …), de démolition des conventions collectives, du droit du travail, des statuts publics, des retraites à répartition et de la Sécurité sociale. Voilà le chantier que s'est imposé Sarkosy et ses amis politiques. Sarkosy semble aujourd'hui libre de pouvoir orchestrer la casse sans que la mobilisation salariale soit suffisamment efficace pour l'en empêcher. Il s'en gausse, d'ailleurs, devant un parterre de cadres de l'UMP, hilares des bons mots de son caudillot. Aprés avoir honnis les grêves qui "paralysent" un pays tout entier et qui "prennent en otages" les bons citoyens, ceux de la France qui se lêve tôt sans doute, il prétend aujourd'hui que plus personne ne s'aperçoit de leur existence, preuve de l'inconstance de l'individu. Morgue et arrogance d'un président outrecuidant pour des milliers de salariés qui ici où là n'ont plus guère que le choix de la grêve pour défendre leur emploi, trop souvent bradés par des sociétés otages de fonds de pensions et autres actionnaires cupides.

Il faut dire qu'entre trahisons et revirements syndicaux et inconséquence d'une opposition trop occupée à régler des guerres intestines, c'est un boulevard qui s'ouvre à la politique socialement dévastatrice de cette droite toujours plus dure. Le parti socialiste vient de voter mollement contre le projet de loi sur la réforme du temps de travail ,trop occupé à se choisir un chef à l'assemblée, sans réellement tenter de bloquer ce texte. Pourtant des hommes et des femmes nombreux et résolus (salariés du public et du privé, chômeurs, lycéens, retraités et assurés sociaux, travailleurs indépendants ) luttent chaque jour pour défendre leur emplois, leurs acquis, et une certaine idée de la société dans laquelle ils(elles) veulent vivre. Il suffit pour s'en apercevoir d'ouvrir les yeux et d'etre un minimum à l'écoute de la rue, ce que ne semble par faire N. Sarkosy.

jeudi 3 juillet 2008

Droit de vote des étrangers

Au moment où le gouvernement, mais aussi la population dans une assez large majorité succombent aux sirènes de l'exclusion il est temps de poser clairement la question du droit de vote des étrangers, non seulement parce qu'il me semble que l'intégration passe par le droit à l'expression dans les urnes, mais également parce que l'on ne peut imposer à un(e) étranger(e) qui travaille, vit, paye des impôts en France,participe à l'économie, de subir sans agir. Souvent évoqué par une gauche frileuse une fois aux affaires, honni par une droite réactionnaire qui laboure sur les terres de l'extrême droite en déconfiture dans les urnes mais bien vivante dans les esprits, le droit de vote aux étrangers doit s'imposer comme un droit réel.

Pascal Buchet, Maire socialiste de Fontenay-aux-Roses (92) et Conseiller Général des Hauts-de-Seine, est à l'initiative d'une lettre à Nicolas Sarkozy et d'une pétition en faveur du droit de vote des étrangers aux élections locales. http://pourledroitdevotedesetrangers.blogspot.com,

Source: Etienne Fillol.

mardi 10 juin 2008

Le conducator jette l'éponge!

La candidature du Conducator de Septimanie aux élections sénatoriales de septembre semblait compromise, Georges Frêche qui avait été désigné tête de ...... liste (Divers Gauche) par la fédération socialiste de l'Hérault (bien qu'exclu du PS!), a finalement renoncé à conduire cette liste pour se consacrer à l'Agglomération de Montpellier qu'il préside (Mouais çà sent la langue de bois tout çà!) .

Être sénateur m'aurait certainement permis d'aller jouer à la belote à Paris avec Jacques Blanc comme partenaire. Je l'aime bien, mais je considère qu'il y a mieux à faire. Je resterai donc à la présidence de l'Agglo de Montpellier, où je me donne quatre ans pour créer la Grande Agglo de Sète à Alès. Je ne veux pas que nous soyons écrasés entre Lyon, Marseille et Toulouse , a-t-il expliqué.

La désignation fin janvier de Georges Frêche comme tête de liste du Parti Socialiste avait provoqué la colère de certains socialistes héraultais, notamment celles du président du Conseil Général André Vezinhet et du sénateur socialiste sortant Robert Tropéano.Ce dernier a annoncé début juin sa décision de conduire une liste dissidente aux sénatoriales, justifiant sa candidature "par les conditions de désignation des candidats par la fédération" de l'Hérault qui ne lui avaient "pas convenu".

mardi 26 février 2008

Affligeant

«Je laisse le soin aux Français de juger le PS qui se met clairement du côté des assassins.»,Nadine Morano, porte-parole de l'UMP, à propos de la loi sur la rétention de sécurité.

«Contrairement au PS, nous ne voulons pas que des prédateurs sexuels menacent nos enfants»,Yves Jégo,porte parole de l'UMP. Député et maire de Montereau-Fault-Yonne.

C'est affligeant de bêtise ce que la droite en arrive à dire pour soutenir le projet anticonstitutionnel sur la rétroactivité de la loi sur la rétention voulu par Sarkosy. A moins de deux semaines des municipales, alors que les sondages prédisent une déconvenue pour la droite, on ressort à l'UMP le sempiternel épouvantail de la sécurité et l'on joue sur la compassion. Or le Conseil Constitutionnel estime que, selon l’article 62 de la Constitution selon lequel «les décisions du Conseil constitutionnel ne sont susceptibles d’aucun recours», la rétention de sûreté «ne saurait être appliquée à des personnes condamnées avant la publication de la loi» ou «pour des faits commis antérieurement», Nicolas Sarkosy continue d’afficher sa détermination concernant son application sur le champ, quitte à etre au dessus de la Loi?

"Aujourd'hui, nous sommes dans une période sombre pour notre justice"

a déclaré l'ancien garde des Sceaux socialiste Robert Badinter, dans un entretien au Monde daté du dimanche et lundi 24 et 25 février.

"Une personne sera enfermée, non plus pour les faits qu'elle a commis, mais pour ceux qu'elle pourrait commettre. On perd de vue l'un des fondements d'une société de liberté (...) Nous passons d'une justice de responsabilité à une justice de sûreté. C'est un tournant très grave de notre droit" "Les fondements de notre justice sont atteints. Que devient la présomption d'innocence, quand on est le présumé coupable potentiel d'un crime virtuel?"

s'interroge t-il.

dimanche 23 décembre 2007

Censure & prévention

Le Bureau de Vérification de la Publicité vient de censurer une publicité de prévention du sida dans un avis publié ici. “Une position homophobe”, selon l’association Act Up Paris. Cette affiche est pourtant le fruit de l’Inpes, dépendant du ministère de la Santé. Cette campagne était pourtant trés ciblée, reservée aux journaux gays et au quartier du marais et autres commerces gays. Mais il est vrai qu'il vaut mieux continuer à passer des publicités sexistes cantonnant les jeunes filles dans leur rôle de femme au foyer, ou bien les déshabiller et leur donner des poses lassives et suggestives pour vendre de la lessive ou des telephones portables. Cela ne semble pas émouvoir les âmes sensibles et bien pensantes .


jeudi 13 décembre 2007

Un coup d’Etat contre la démocratie !

54,68% des citoyens français ont rejeté en 2005 à le Traité constitutionnel européen. Le résultat de ce référendum ne convient pas aux différents chefs d'état européens, et c'est sans complexe apparent qu’ils vont faire adopter une copie conforme par le Congrès. Devenu « mini-Traité » ou « Traité simplifié » , "remise en forme, sans retouches de fond" selon V. Giscard d’Estaing,qui s'y connait , les juristes du Conseil Européen ont revu le projet, et les différents gouvernements européens s'appretent à adopter ce texte innique sans passer par la voie réferendaire, faisant fi pour l'occasion de la volonté populaire exprimée en France et en Hollande en 2005. Les représentants du Peuple que sont les députés laisseront ils faire ce coup d'état? Le vote populaire va t-il etre bafoué, et ce faisant qu'en sera t-il de toute autre consultation?

Les députés socialistes quant à eux, semblent bien décidés dans leur ensemble à suivre la droite sur ce terrain et à avaliser ce choix, au mieux à laisser faire en s'abstenant de voter. A en croire stéphane LeFoll :« Nous (les députés Socialistes) ne nous opposerons pas à l’adoption du traité, et nous allons rechercher une position collective, ce qui est de la responsabilité du Premier secrétaire. »(la Hollande a déjà dit "Non!"). Une énième trahison qui ne va sans doute pas réhausser le panache du PS, ni l'estime que j'ai pour lui. Nous imposer par voie parlementaire ce que le peuple a refusé par référendum c'est une atteinte directe à la démocratie, Sarkosy a dû prendre quelques leçons auprés de son ami Kadhafi.


mardi 11 décembre 2007

Un prédateur à Paris...

lundi 4 juin 2007

« TOUT SAUF VANNESTE ! »

Condamné le 24 Janvier 2006 par le tribunal de grande instance de Lille pour "injures publiques envers une personne ou un groupe de personne, en raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap." Jugement confirmé le 25 Janvier 2007. Christian Vanneste est candidat CNI dans la X ème circonscription du Nord. L'UMP qui condamnait par la voix de son candidat/président ses propos homophobes,assurait ne pas vouloir investir le coquin dans cette circonscription, pour autant l'UMP n'a pas cru utile de présenter de candidat UMP face à lui . GayLib, associé à l'UMP, appelle à faire barrage à Christian Vanneste (CNI) . Samedi 2 juin 2007, GayLib est allé à Tourcoing et Halluin tracter CONTRE le candidat Vanneste. Gaylib assume donc et prend ses résponsabilités en appelant à voter contre Vanneste les 10 & 17 Juin. Un geste d'honnêteté intellectuelle et politique qu'il convient de saluer, on attend qu'il en soit de même avec le PS, pour les futurs rendez vous électoraux de Georges Frêches, par exemple.


jeudi 3 mai 2007

Les soutiens "PIPEULES"

Depuis longtemps les personnalités, qu'elles viennent de la chanson, du thêatre, du sport ou de la littérature, se sont engagés auprés des candidats lors des élections présidentielles. Bien que l'incidence des soutiens soit anecdotique peut etre est il interessant de survoler les ralliements de nos concitoyens "pipeules". Sans tomber dans un sectarisme facile il est des soutiens à Sarkosy qui ne me surprennent pas, et je m'étonne (à peine!) de voir que nombre d'entre eux, sont, ou ont été, en délicatesse avec la justice ou avec le Fisc.

: Philippe Torreton, Patrick Chéreau, Ariane Mnouchkine, Jérome Savary, Erick Orsenna, Phillipe Besson, Laure Adler, Gérard Miller, Marc Thiercelin, Pierre Bergé, Jean-Pierre Azema et Benjamin Stora, Jeanne Moreau, Pierre Arditi, Guy Bedos, Emmanuel Béart, Lambert Wilson, Sylvie Testud, Charles Berling, Dominique Blanc, Yvan Le Bolloch', Denis Podalydès et Michel Piccoli,Djamel Debbouzze, Dominique Besnehard et Jean-Michel Ribes,Geneviève de Fontenay,. Dans le monde de la chanson:Yannick Noah, Cali, Bénabar, Youssou N'dour, Juliette, Sapho, Marianne James et Georges Moustaki. Mazarine Pingeot, fille de François Mitterrand,et une surprise!!


: Bernard Tapie, Dominique Farruggia, Jean Reno, Christian Clavier, Gérard Depardieu, Véronique Genest ou encore Alain Delon, Roger Hanin, Arthur, Claude Brasseur, Jean-Marie Bigard, Pierre Palmade, le couple Guetta, Pascal Sevran, Steevy -, quelques chanteurs -Didier Barbelivien, Johnny Laetitia David Halliday,Doc Gynéco, Faudel, Miss Dominique, Rika Zaraï, Gilbert Montagné, et Enrico Macias- et beaucoup de sportifs: Richard Virenque, David Douillet, Fabrice Santoro, Philippe Candelero, Alain Prost, Brian Joubert, Gregory Coupet et Henri Leconte.


mardi 1 mai 2007

Promesse non tenue!

Aujourd’hui, sur RTL, Valérie Pécresse, députée UMP des Yvelines, et porte-parole du parti a rappelé que Christian Vanneste n’aurait pas « été investi » par l’UMP et présente cette situation comme une sanction. Act Up-Paris dénonce ce sophisme et rappelle à l’UMP que Nicolas Sarkozy avait promis l’exclusion du député homophobe.

« l’homosexualité est une menace pour la survie de l’humanité ( …) » ; « je n’ai pas dit que l’homosexualité était dangereuse. J’ai dit qu’elle était inférieure à l’hétérosexualité. Si on la poussait à l’universel. Ce serait dangereux pour l’humanité (…) » ; « Pour moi leur comportement est un comportement sectaire » ; « Je critique les comportements, je dis qu’ils sont inférieurs moralement (…) ».« l’homosexualité est inférieure à l’hétérosexualité. » C. Vanneste

Cette promesse n’a pas été tenue.

lire la suite de l'article d'Act-Up

Ce que vous dites

Météo

Statistiques

  • visites
  • visiteurs
  • en ligne