Mekbrun

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 25 mars 2010

Melenchon sur FRANCE INFO

mardi 16 mars 2010

lendemains d'élections

Communiqué de la liste " A Gauche Maintenant!"

Nous remercions les électrices et électeurs qui nous ont apporté leurs voix au premier tour.

Le score obtenu est un point d’appui pour la construction d’une alternative politique pour le monde du travail.

Nous avons mené campagne sur un programme de rupture avec la droite et les politiques d’accompagnement du capitalisme.

Nous avons défendu :

la priorité au service public

l’utilisation de l’argent public soumise à des critères écologiques et sociaux,

le refus de la compétition entre les territoires pour un aménagement solidaire et respectueux de l’environnement.

Nous avons mené une campagne très active (près de 300 réunions publiques) avec une mobilisation militante sans précédent.

Nous constatons avec regret que la personnalisation de la campagne a occulté le débat de fond, que la décision tardive de la direction nationale du PS a brouillé les cartes et permis une opération de victimisation de la part du président sortant. Celui-ci a d’ailleurs bénéficié de forts soutiens à droite et n’a pas rassemblé l’électorat de gauche puisqu’un quart de l’électorat qui s’est exprimé a voté pour les trois listes de gauche. Le score important du Front National rend plus nécessaire encore la construction d’une gauche de combat capable de répondre à l’urgence sociale.

Pour le second tour, à l’échelle nationale nous appelons à battre la droite. En Languedoc Roussillon, nous appelons bien entendu à ne donner aucune voix à la droite et l’extrême droite

Cependant, avec la liste conduite par le président sortant, aucune politique de gauche ne pourra être mise en œuvre dans notre région. Ensemble, nous poursuivrons le combat contre la politique de la droite en participant aux mobilisations sociales, notamment, dès le 23 mars, pour la défense de la retraite à 60 ans.

En tout état de cause, le rassemblement unitaire de la gauche de transformation sociale « A Gauche Maintenant ! » continue. René Revol, François Liberti, David Hermet

Ben oui le résultat n'est pas à la hauteur de mes espérances, mais avec un score de 8,59% çà n'est pas non plus une déculottée. Je ne reviendrai pas sur Frêche, tout à déjà été dit ou presque, force est de constater qu'un tiers des votants l'a choisi au premier tour, allez comprendre, certains aiment se faire insulter et en redemandent...Les Verts eux ont subi un revers (9,12%) au vu de leur score aux Européennes de 2007 (17,12%), quant à Mandroux (7,74%) il semble qu'elle aie engagé son avenir politique dans une impasse. Il est sans doute regrettable que ces trois listes representant +25% des électeurs n'aient pas réussi à faire liste commune au second tour, faute d'avoir au moins pour l'une d'entre elles, franchi la barre des 10%.

Maintenant une question s'impose. Que vais je faire au second tour? 3 listes sont en lice, celle de Georges FRECHE, celle de Raymond COUDERC (UMP), et celle de France JAMAIS JAMET (FN) et un seule alternative voter Frêche ou voter Blanc. Déjà échaudé pas le seïsme de 2002 ou j'avais dû, la mort dans l'âme aller déposer dans l'urne un bulletin "Jacques CHIRAC" au second tour, pour m'en mordre les doigts peu de temps aprés, au vu de la politique menée par les gouvernements successifs oublieux qu'ils étaient issus d'un front républicain, ne faisant qu'une politique de droite spoliant ainsi à mes yeux le peuple de Gauche; déjà échaudé donc se pose à moi la question de la fidélité intellectuelle. Puis-je voter pour un homme que j'exècre , ou bien dois je voter blanc au risque de faire élire une majorité de droite. J'aime les couleuvres mais j'ai de plus en plus de mal à les avaler, et je pense que dimanche prochain mon bulletin sera ....blanc!

lundi 1 mars 2010

FAISONS DU 1ER MARS UNE JOURNEE HISTORIQUE

Nous, femmes et hommes, de toutes croyances, de tous bords politiques, et de toutes couleurs de peaux, immigrés, descendants d’immigrés, citoyens conscients de l’apport essentiel de l’immigration à notre pays, en avons assez des propos indignes tenus par certains responsables politiques visant à stigmatiser ou criminaliser les immigrés et leurs descendants.

Rappelons qu’un immigré est celui qui est perçu comme tel par les autres au-delà même de ses origines. Nous voulons nous réapproprier et réhabiliter ce terme devenu péjoratif par la force de l’instrumentalisation politique.

Nous refusons les stéréotypes véhiculés qui menacent notre cohésion sociale. Nous refusons que les bienfaits passés, présents et futurs des immigrés qui ont toujours construit la France soient ainsi niés d’un trait. Et entendons par ailleurs qu’il nous appartient de les mettre en valeur.

Les immigrés et descendants d’immigrés ont manifesté à maintes reprises pour défendre leurs droits. Et en retour, ils n’ont reçu que mépris ! Aujourd’hui, puisqu’il est convenu que « la consommation est le moteur de la croissance », nous voulons agir sur ce levier pour marquer notre indignation.


Lire la suite

dimanche 31 janvier 2010

Meeting A Gauche Maintenant

3500 personnes se sont retrouvées pour le meeting du 29 Janvier, soutenir la liste unitaire "A Gauche Maintenant!" conduite par René Revol. Liste soutenue par le Parti de Gauche, le PCF, le NPA, la Gauche Unitaire, le MPEP,et les Alternatifs. Les discours de François Liberti,, David Hermet, Myriam Martin, Marie George Buffet, JL Mélenchon et René Revol se sont succedés à la tribune, motivants, attaques en rêgle contre la politique de l'UMP et de Sarkosy, véritable catastrophe sociale, qui demeure le principal adversaire de la Gauche, mais aussi dénonçant le calamiteux G.Frêche et son comportement de caudillo qui comme l'a si bien dit JL Melenchon "fait honte à la Gauche!". Un espoir pour le Languedoc Roussillon que cette liste qui défend les valeurs de la Gauche sans compromissions clientélistes. Un espoir pour que notre région reste à Gauche mais en se défaisant du clan Frêche. Enfin mener en Languedoc Roussillon une politique de Gauche, sociale, économique, humaine. Défendre les emplois, interdire les licenciements aux entreprises qui font des bénéfices, se battre contre la spéculation immobilière qui fait flamber les prix des loyers, pour le droit au logement et la construction massive de logements sociaux, ainsi que la mise sous tutelle des Municipalités qui refusent d’appliquer la loi, blocage des loyers. contre le bêtonnage du littoral, du moins ce qu'il en reste, Pour le droit à un revenu décent, enfin pour le droit à des services publics de qualité avec l'arrêt des privatisations (Poste, Edf…) et des politiques de casse de l’éducation, de l’hôpital et de la sécu, et la création de nouveaux services publics (quatrième âge, petite enfance,…) et également défendre le mariage homosexuel.

"A GAUCHE MAINTENANT!"


vendredi 18 décembre 2009

Régionales, "Dans ce pays, la gauche est malade..."

Le vendredi 18 décembre le Front de gauche tenait une conférence de presse pour faire le point sur la constitution d’une liste unitaire de la gauche de transformation sociale. Représentait le Front de Gauche René REVOL, pressenti pour être tête de liste, François LIBERTI, représentant le PCF, Soizik NOEL, représentant le PG, Christian CAUSSE, représentant la Gauche Unitaire, Waldeck MOREAU, représentant le M’PEP. Etaient conviés également à s’exprimer à cette conférence de presse Paul ALLIES, conseiller régional sortant, membre de la direction nationale du PS et Hélène GASC-RATINET, conseillère municipale PS de Béziers. Ces derniers, tout en précisant qu’ils n’étaient pas encore engagés à cette étape dans la liste, ont exprimé leur intérêt pour la démarche de rassemblement initié par le Front de Gauche avec qui ils partagent la nécessité de construire une liste de rassemblement alternative à celle de Georges Frêche pour pouvoir conserver la région à gauche tout en s’opposant au renouvellement de la présidence sortante.


Lire la Suite...

samedi 18 juillet 2009

çà suffit !

Voilà que la casse continue, et en été s'il vous plait, afin, n'en doutons pas d'étouffer tout risque de surchauffe salariale. Au motif vaseux que la Shabanou femme du président américain n'a pu faire ses emplettes un dimanche, notre président décide tout simplement de faire voter par des députés aux ordres, une loi remettant en cause, à terme, le repos dominical. Ce faisant, le dit président officie pour que son grand ami Smet (des sous en Suisse) qui ne juge pas nécessaire de payer ses impôts en France, puisse gagner encore un peu plus de sous en chantant le jour de la fête nationale d'un pays qu'il fuit fiscalement, belle leçon de morale!!

vendredi 12 juin 2009

Déclaration du Bureau national du Parti de Gauche

Le 7 juin, dans les urnes, l’Union Européenne est devenue un désert de la démocratie. Les milieux populaires s’en sont auto-exclus par une abstention presque totale. Les élites sociales la dominent presque sans partage. Du coup, ce qui va déjà mal ira encore plus mal.


Lire la suite

mardi 28 avril 2009

1er Mai Unitaire!

APRES LE 29 JANVIER ET LE 19 MARS 2009

A l’issue de deux nouvelles réunions les 7 et 14 avril, l’intersyndicale Hérault CGT, FO, CFDT, Unsa, CFE-CGC, CFTC, Solidaires, FSU

a repris à son compte l’appel national des Organisations à faire d’un Premier mai unitaire un moment supplémentaire et privilégié de la mobilisation syndicale interprofessionnelle pour la satisfaction des revendications portées depuis le 29 janvier.

Ainsi, dans tout le département auront lieu des rassemblements et des cortèges regroupant les huit Organisations. Cette unité pour le 1er mai est exceptionnelle.

A Montpellier, la manifestation partira à 10 heures du Peyrou et y reviendra pour un apéritif commun après un trajet par Jeu de Paume, Victor Hugo, Comédie, la Loge, Préfecture, Foch.

Les Organisations prendront la parole au départ et à l’arrivée. Une initiative spectaculaire et symbolique marquera le passage du cortège devant la Préfecture.

Le 1er Mai : Mettons tout en œuvre pour porter le rapport de forces aussi haut, aussi fort, aussi loin que possible !!

Nous avons été nombreux et nombreuses à nous mobiliser le 19 Mars contre la politique sociale du gouvernement, forts de ce succès nous devons continuer à nous faire entendre.

Nous, salariés,retraités, sans emploi, étudiants, ne sommes pas responsables de la crise. Nous refusons d’en être les payeurs ! Disons-le haut, fort et nombreux en manifestant pour un autre avenir. Refusons la logique antisociale du gouvernement Fillon. Les mobilisations viennent d’obliger le gouvernement à agir sur les stock-options et les rémunérations exceptionnelles des dirigeants d’entreprise lorsque ces dernières ont reçu des aides publiques directes. Sur la question de la redistribution des richesses produites, le décret annoncé bien qu’ insuffisant est un début de remise en cause du système actuel. Elle laisse cependant de côté l’essentiel des revendications du 5 janvier 2009 portées par les mobilisations du 29 janvier et du 19 mars 2009. Pour toutes et tous, la priorité c’est d’augmenter les salaires, les pensions et les minima sociaux et la sauvegarde de nos emplois. Il faut poursuivre la lutte, se mobiliser, comme le 29 Janvier et le 19 Mars, faites vous entendre, participez à la manifestation du 1er MAI aux côtés des autres salariés, retraités et sans emploi.

Rendez-vous à 1OHOO au PEYROUX, le 1er MAI!!!


mardi 21 avril 2009

Sauvons nous nous mêmes!!

Petit test (en flash)

samedi 11 avril 2009

Aprés les patrons voyous, les CRS voyous....

Des CRS callassant des manifestants anti OTAN, à Strasbourg.........Qu'en dit N.Sarkosy???

Ce que vous dites

Météo

Statistiques

  • visites
  • visiteurs
  • en ligne